OUVERTE À TOUT LE MONDE TOUTES FORMES CONFONDUES POUR AUTANT QUE ÇA PASSE LES PORTES D’ENTRÉE

MONTAGE & VERNISSAGE
SANS PUBLIC
DU 21 AU 30 JUIN 2021

VENTE ANONYME À PRIX FIXE
TOUS LES JOURS sur rendez-vous
LES MOIS DE JUILLET & AOÛT 2021

“Où est le sol, où est le site, où est le lieu, le milieu – où est le pays promis à l’homme? … où est l’innommé? où est le fond?… le lieu de gloire et de savoir, le lieu d’aimer et de connaître?” extraits de la séquence XXI du poème inachevé, Thibet « château du monde » de Victor Segalen, publié posthume, Paris, Mercure de France, 1963

àDuplex Mille vues du Salève c’est Possible, dit « la Mouche » est une exposition de groupe ainsi qu’un dispositif de soutien pour les artistes qui y participent et pour àDuplex – grâce aux ventes anonymes/à l’aveugle au prix fixe de CHF 222.00 sur lequel nous prélèverons 10% – une liste complète des 1000 artistes sera publiée et mise à disposition sans cartel ni plan de site – l’identité des auteur·e·x·s des travaux exposés n’est révélée qu’à l’achat de ceux-ci

l’installation à tous les étages suit la tradition d’accrochage “sol au plafond – façon salon” que la Royal Academy emploie par exemple pour sa ‘summer exhibition’ (le nombre d’inscriptions pour l’édition de cette année intitulée Re-claiming Magic est limité à 16500) – àDuplex adoptera un accrochage ‘yard-to-ceiling’ pour inclure le jardin et accommoder le plus de monde possible pour autant que les créations passent les portes d’entrées (la porte coulissante et le portail ne comptent pas) – tous les murs exploitables seront peints d’un gris des plus accueillants ou vert très touffu (voire les deux)

avec « la Mouche » (comme dans son œil … pour toutes les différentes versions du même sujet qu’elle propose / sondage sur le vif / esthétique / dans le mille) il s’agirait d’employer les multiples Salèves et àDuplex comme leitmotiv pour ouvrir un champ de discussion autour des points de repères géographiques (landmarks en anglais) que nous nous approprions en périphérie pour s’orienter – instruments du quotidien qui surpassent les identités et les frontières et qui paradoxalement forgent les limites des cultures – Salève, le balcon de Genève

marcher sur le gravier – l’idée m’est venue cette année un matin de janvier lors d’une errance dominicale qui m’a amené à voir et penser cette silhouette pétrée de manière complètement différente – à m’interroger sur les lieux que nous explorons et tâchons d’occuper – son angle et ses proportions étaient transmutées – mon repaire dérivé sans pourtant être moi-même entièrement déphasé – expérience si singulière que je passai le reste de la journée à m’informer sur ce Mont qui m’est si familier – j’ai notamment appris que les Chavazs appellent la pierre qu’ils exploitent de ses carrières depuis sept générations “la matière” – ou que le Petit Salève (899m) est présent dans une des premières peintures représentant un paysage topographiquement exact – La Pêche miraculeuse (1444) de Konrad Witz conservée au MAH (ou dans la cathédrale Saint-Pierre ça dépend) et sujet qui a inspiré l’exposition Marcher sur l’eau qui s’y déroule en ce moment (visible jusqu’au 27 juin) – etc.

222 balles c’est vraiment pas cher! voilà le calcul – l’exposition est un dispositif de soutien – le prix fixe de CHF 222.00 est là pour encourager la vente – compter sur la générosité des artistes établi·e·x·s pour exciter les spéculations et ainsi créer un certain engouement – peut-être de faire réfléchir sur les systèmes de valeurs – cela limitera aussi les dimensions et techniques des travaux amenés – recevoir Fr. 200.- pour une petite sculpture du Salève en rocher de parmesan ou un collage du téléphérique sur une carte postale du Mont Fuji c’est cool – fr. 200.- pour quelqu’un qui vend son premier dessin c’est cool aussi – avoir la possibilité de tomber sur un Gianni Gygi Bonny Fleury Jimmy John à 222 francs c’est cool – CHF 22000.- pour àDuplex quand tout est vendu s’il y a 1000 œuvres c’est hyper cool pour ses futurs événements - l’histoire de pouvoir passer les portes dans l’invitation fait plus référence à l’égo que nous essayons de titiller un peu - il s’agit bien d’une exposition ‘anonyme’ – ce qui veut dire que les artistes annoncé·e·x·s sont d’accord de ne pas raconter ou montrer ce qu’ils soumettent et de bien jouer le jeu jusqu’au bout et cela même pendant le montage – c’est peut-être impossible

D’avance merci pour votre attention
Bien à vous
àDuplex

Déroulement et conditions de participation

àDuplex voudrait pouvoir accommoder toutes expressions artistiques dans la mesure du possible

  • Une seule vue du Salève par auteur·e·x·s maximum (série et multiple exclus)
  • L’œuvre doit pouvoir passer les portes d’entrée en une fois (attention à l’angle!)
  • Port du masque obligatoire pendant l’accueil et le montage - gardons l’anonymat!
  • Pas d’espace attribué – pour une inspiration dans le moment
  • Maximum 90min de montage – autonome – aucun matériel ne sera fourni hormis quelques échelles - amenez ce qu’il vous faut!
  • L’œuvre exposée doit avoir exclusivement été produite pour « la Mouche » ou ne jamais avoir été présentée auparavant – elle n’a aucune obligation d’être à vendre – àDuplex qui connait l’origine des oeuvres n’a donc pas le droit d’acquérir les vues du Salève pendant la durée de l’exposition

Le montage est aussi le vernissage derrière le rideau – covid et anonymat obligent – puis c’est chouette d’essayer une nouvelle formule – venez profiter de notre jardin pendant ou après l’installation de votre contribution avec un jus et une collation dans sa climatisation naturelle

Réception des œuvres, montage ET vernissage internes et simultanés sur 10 jours
du lundi 21 juin au mercredi 30 juin 2021
11h 13h 15h 17h 19h 21h

(16.6666667 artistes par rdv sur dix jours pour arriver à mille)

Inscription par mail jusqu’au dimanche 20 juin minuit
écrire à aduplexditlamouche@gmail.com

Nous vous proposerons 3 ou 4 dates pour votre jour et horaire de montage/vernissage
merci

Quelqu’un de l’équipe àDuplex vous recevra
AU KIOSQUE D’ACCUEIL àDuplex lors de votre arrivée

Nom et photo de l’artiste (avec et sans masque)
Numérotation des travaux dans l’ordre d’arrivée
Titre - Date - Technique - Dimensions

Photo de l’œuvre dans son emplacement final - performance documentée

Une permanence de rdv ainsi qu’une programmation pour juillet et août sont prévues